Nous voilà partis depuis une semaine, le bateau bien chargé des panneaux solaires que Voiles sans Frontières nous a chargé d’acheminer et installer à Diogane, petit village du Sénégal accessible uniquement par bateau le long du fleuve Sine Saloum, de dictionnaires et de lunettes pour l’école de ce même village, et des 3 caisses de matériel de mesure de traces métalliques dans l’eau de mer pour le Laboratoire de Recherche EPOC de l’université de Bordeaux 1.

Nous avons commencé notre mission scientifique par deux prélèvements, le premier à Sète, le second à Port-Vendres. Chaque prélèvement consiste à prélever de l’eau une première fois dans le port, puis successivement à 1 mille, 2 milles et 3 milles du port, en mesurant en même temps la salinité et la température de l’eau. Les échantillons sont ensuite fixés avec quelques gouttes d’acide, puis soigneusement étiquetés et stockés en vue de leur future analyse par l’université de Bordeaux.

Arrivés aux Baléares après avoir rencontré des conditions météo très variées, du coup de vent au calme plat, nous nous apprêtions à effectuer un troisième prélèvement à Palma de Majorque, quand nous fûmes arrêtés par des problèmes techniques. Un bateau que nous avions pourtant préparé pendant des mois nous a réservé quelques surprises : l’annexe gonflable qui fuit, le moteur hors-bord qui a pris un choc, et pour finir, le moteur du bateau qui nous lâche à 100m devant Cala Nova, un petit port à côté de Palma, à la nuit tombée, avec 20 nœuds de vent.

Les marineros nous ont efficacement remorqués et nous avons été quittes pour le stress. Le lendemain, ils nous ont trouvé un mécanicien qui a remis le moteur en service, mais au moment de partir vers Ibiza, le moteur a de nouveau donné des signes inquiétants. Nous n’avons pas pris le risque de partir pour une traversée de nuit dans ces conditions, et sommes revenus à Palma pour réparer définitivement.

Cette escale forcée s’est pourtant révélée des plus agréables et nous a permis de visiter Palma et ses petites ruelles sinueuses pleines d’un charme préservé.

Les prochaines étapes prévues sont Ibiza, Alicante et Tanger.